Tag Archives: Voyager avec un bébé

Journal de Bord : Bryce Canyon N.P.

Nous venons de passer deux nuits dans un camping à deux pas du Rim trail qui donne sur le cirque de Bryce Canyon. Le North Campground est un camping dit primitif, sans eau, ni électricité, situé dans une forêt de pins donc bien paisible. On va chercher du bois et des pommes de pins pour le barbecue, accompagné par des chiens de prairies et des pic-verts. La température y est très douce la journée mais elle est tombée à 4°c la première nuit, on a donc fini tous les trois dans le même lit.

 

On a également pu admirer les superbes points de vues de Fairyland, Sunrise et Sunset point et se faire une petite rando dans les hoodoos : Le combo Navajo loop trail et Queen’s Garden trail. Beaucoup de descentes … et de montées, donc le sac de 15kg a pesé lourd pour Pedro. Mais bon ça valait le coup et on a pu de nouveaux compter les chiens de prairies avec Milan.

 

Pedro & Milan à l’assaut des « hoodoos »

 

Nous avions très envie de revoir Bryce qui avait vraiment été notre coup de coeur lors de notre premier voyage, l’émotion est toujours aussi intense devant ces paysages féeriques.

Le « cirque » de Bryce Canyon
Pour la suite du voyage nous avons décidé de ne pas refaire d’autres étapes en commun avec notre voyage de 2008 et pensons partir vers l’ouest (Oregon) après notre passage à Yellowstone la semaine prochaine. De plus faire de la route avec le camping-car est plus chaotique que nous le pensions, notamment pour Milan qui a du mal à dormir vue le niveau sonore du camion lorsque nous roulons. Nous allons devoir nous restreindre à de plus courtes étapes (maximum 5h) si on veut qu’il tienne la distance et ne soit pas trop dégoûté de la route. Bref des mois à préparer un parcours que nous allons chambouler tous les jours, ceux qui nous connaissent ne s’en étonneront pas…

American baby’s Dream

Milan ayant à peine deux ans, il dort encore dans un lit de bébé à barreaux et étant donné qu’il va dormir dans un lit adulte à l’hôtel et en camping-car, autant se prémunir dès maintenant de toute chute éventuelle.
Nous avons donc trouvé cette petite astuce qui va nous être bien utile pendant le voyage et au retour :

Hippychick Dream Tubes – Barrière de Lit Gonflable feuille de réserve – 90 x 195 x 25cm jupe et 17cm gardes élevés

Pas plus gros qu’une serviette de bain donc très facile à transporter, le drap est inclut et il suffit juste de l’adapter sur un lit une place.

Le deuxième bémol concernant le sommeil est la variation de température pendant notre séjour (40°C à Las Vegas, 0°C à Yellowstone) et que Môsieur Bébé veut absolument dormir en gigoteuse. Il nous faut donc une turbulette grand froid et une grand chaud.

Pour la grand froid nous avons opté pour le duvet Quechua pour bébé, même si nous sommes un peu déçu car aucun vendeur n’a pu nous renseigner sur la température de confort, ce duvet assez épais possède une capuche et est transportable dans une petite housse pour le prix d’une turbulette de base. En espérant qu’il sera assez chaud pour Yellowstone…

Pour la gigoteuse spécial canicule (Tog 0.5 à 1), nous allons opter pour la duvette été de chez Oxybul. Elle semble très légère et surtout, il y a possibilité de l’ouvrir de tous les côtés.

On vous fera un retour sur ces équipements quand on sera sur place, en attendant on commence nos bagages !

L’insomnie du « rentrer maison ! »

Quand on part voyager avec un enfant si petit on est en droit de se poser quelques questions voir même de ne pas arriver à trouver le sommeil, surtout quand on rentre dans la phase du « rentrer maison ».

Alors cette nuit, voici le scénario catastrophe qui m’a glacé le sang :
Monument Valley, deux trentenaires et leur adorable bambin admirent le coucher du soleil aux reflets rouges lorsque tout à coup, un cri retentit :
     – Rentrer maison !
Comme tout bon parent nous essayons de détourner l’attention :
     – Regarde Milan, le monsieur Indien Navajo te fait un signe!
     – Pas beau ! Rentrer maison !
     – Regarde l’écureuil là-bas !
     – Rentrerrrrrrr maaaaiiiiissssooonnnnn !!!!!!

Alors là bien sur, je pourrais lui expliquer que maman a sacrifié sa fulgurante carrière pour bien s’occuper de lui et que c’est le moment de lui rendre la pareille, ou même que d’autres enfants, à ce moment même, sont gardés par une nounou psychopathe ; mais malheureusement, Les enfants sont des punks et quand c’est non, c’est NOOOOOONNNNN!

Même si le notre est plutôt cool, nous nous sommes bien sûr préparés à cette éventualité et il est évident que partir avec un petit c’est aussi voyager autrement, s’adapter à ses humeurs et surtout devenir un petit peu meilleur pour détourner son attention.
Étant également assez en avance concernant la parole, je suis d’avance soulagée que l’on évolue dans un pays anglophone pour éviter l’embarra des « maman pas belle la dame, maman gros le monsieur ».

Entrainements

Petite session d’entrainement à la rando avec sac à dos et petit colis de 12Kg aux cascades de Jacob-Bellecombette (45 min). 
Prochaine session : 1h30, le but étant d’arriver à 8h pour faire notre rando de Havasu Falls… pas gagné.

Passeports : Check !

86 cm 🙂

Step #2 – La réservation des billets d’avions

Nous avons découvert par le biais du forum roadtrippin, un moteur de recherche de billet d’avion très pratique : multi-date, multi- voyagiste, multi-vols, multi-aeroports… et qui garde en mémoire nos recherches !
Partirou.com, nous permet de comparer les prix de vols en partance de Lyon ou de Genève et surtout de vérifier à quelles dates le prix est le plus avantageux parce que quand on prend deux mois de vacances on est pas à deux jours près.

Toutes les comparaisons faites, les billets sont réservés !!!! Le départ est fixé de Genève le 29 août 2011 à 12h et retour le 20 octobre 2011 à 20h10 avec une escale dans les deux sens à London Heathrow ; le tout pour la « modique » somme de 2000€ pour deux adultes et un enfant de plus de deux ans.

Comment emmener un bébé de deux ans en road trip ?

Notre fils aura 26 mois le jour du départ et va devoir affronter pas mal de nouveautés.

L’avion :
Nous allons essayer de trouver un vol avec une seule escale afin de minimiser la fatigue de notre petit loup. Si possible, nous sélectionnerons un vol de nuit afin qu’il ne s’ennuie pas trop pendant les 15 heures de vol. Mais pas d’illusions, ce vol risque d’être très dur pour lui mais aussi pour nos compagnons de vols :-/
Quelques conseils pour que le vol se passe au mieux

Le décalage horaire :
Étant donné qu’il faut deux à trois jours à un adulte pour se réadapter au décalage horaire de la côte Ouest ( – 9 heures), nous pouvons nous attendre au pire concernant un bébé.
C’est pour cela que nous envisageons de passer 3 jours à Las Vegas dans un hôtel avant de prendre la route et commencer notre road-trip

Le camping car, sa nouvelle maison :
Aucun doute là dessus, pour avoir déjà testé le camping, il va être très excité par sa nouvelle maison et se l’appropriera très vite.

Les randonnées : 
A deux ans un bébé marche très bien…mais pas très longtemps. Il nous faut donc un porte-bébé de randonnée pratique et solide. Nous avons opté pour le modèle Lafuma walk-kid qui peut supporter jusqu’à 15 kg. Il est évident que nos randonnées seront plutôt courtes et bien encadrées.

La nourriture :   
A priori, à 26 mois un enfant mange à peu près la même chose qu’un adulte même si il faut encore faire très attention à la quantité de protéine. Nous allons bien sur cuisiner un maximum dans le camping-car et limiter les fast-foods (pourtant très peu chers aux États-Unis). Les supermarchés sont très bien approvisionnés donc aucun problème pour trouver tout ce qu’il faut pour nourrir notre bébé.

Il n’y a aucun doute que Milan va adorer ce voyage, tout simplement parce que ce dont a besoin un enfant à cet age, ce sont ses parents, des repas à heures fixes et un terrain de jeu plus grand que notre terrasse de Villeurbanne 🙂

Le nouveau Projet : Et encore 3 ans de plus !

Le Projet :
Notre nouveau projet consiste donc en un séjour de deux ou trois mois aux Etat-Unis (ou plus si l’état Américain ne nous raccompagne pas à la porte de l’avion), débutant par quelques jours dans une ville de l’Ouest, suivi de deux mois en Camping-Car (R.V. en Anglais dans le texte, Vèvère pour les intimes) à travers les parcs, montagnes, forêts, villes, déserts,…de l’ouest Américain et qui se terminera par quelques jours dans une autre ville.
Les dates :
Plusieurs périodes envisagées au départ mais nous nous orientons de plus en plus vers la période : Septembre – Octobre 2011
L’Equipe :
Julie, la maitresse de maison, Milan, le petit nouveau de l’équipe, 2ans et demi au moment des faits et votre serviteur Pedro.
L’Itinéraire :
La première ébauche de notre futur parcours : San Francisco – Salt Lake City en 60 jours.