Tag Archives: Préparatifs

Nos itinéraires 2008, 2011 & 2016

 

Pour un road-trip, l’itinéraire c’est un peu le sujet que l’on travaille le plus avant un voyage, mais qu’au final, on ne suivra pas. Cela permet d’optimiser la route mais aussi d’en connaitre un peu plus sur les régions traversées… mais ça enlève aussi pas mal de liberté !

Nos itinéraires de 2008, 2011 & 2016

Nos itinéraires de 2008, 2011 & 2016

 

– Cliquer ici pour agrandir la carte –

Voici les différents parcours au cours de nos derniers voyages. Le dernier est pour l’instant une ébauche qui sera je l’espère, modifiée et peaufinée tout au long de la route.

En jaune notre itinéraire Los Angeles -> San Francisco en autotour de 2008, environ 3500 km en 17 jours.

En bleu notre itinéraire Las Vegas -> Las Vegas (départ vers le nord) de 2011 en camping-car, environ 7 000 km en 46 jours (+ 6 nuits à l’hôtel). Toute la partie Idaho / Oregon / North California, n’était par exemple pas du tout prévue sur notre itinéraire au départ.

En rouge (et également ci-dessous) notre itinéraire San Francisco -> San Francisco  (départ vers le sud) de 2016 en camping-car, environ 5500 km en 25 jours (+ 2 nuits à l’hôtel)

USA4, un nouveau road trip en 2016

 

Ça y est, après plusieurs années d’hésitations, de projets avortés vers le Japon ou la Norvège, nous voilà de retour pour de nouvelles aventures avec un quatrième larr(d)on.

 

Bizarrement, les autres projets de voyages ne nous ont jamais fait cet effet. D’un côté on se dit qu’il vaudrait mieux partir pour des pays que nous n’avons pas encore explorés ou un peu plus exotiques, mais à chaque fois c’est l’Ouest américain qui nous fait vibrer. Nous sommes littéralement amoureux de cette région et pour l’instant rien n’a autant de saveur qu’un road trip chez l’Oncle Sam.

 

Cette fois-ci nous envisageons un voyage d’un mois (25 jours de camping-car), au début du printemps 2016, et un parcours (à définir) Las Vegas-Las Vegas entre les parcs de l’Utah et la Californie.

Plusieurs étapes pour ce projet :
1- Poser les vacances et repasser en mode patates-verre d’eau pour faire des économies.
2- Réserver le camping-car et l’avion au mois d’août
3- Peaufiner notre parcours (qui ne sera pas respecté comme toujours)

Bref, il y a encore pas mal de choses à « travailler » pour que le projet puisse voir le jour mais nous sommes d’ores et déjà surexcités à l’idée de repartir en famille aux Etats-unis et d’offrir au plus petit la même aventure que son grand frère en 2011.

Here we go ! ! !!

American baby’s Dream

Milan ayant à peine deux ans, il dort encore dans un lit de bébé à barreaux et étant donné qu’il va dormir dans un lit adulte à l’hôtel et en camping-car, autant se prémunir dès maintenant de toute chute éventuelle.
Nous avons donc trouvé cette petite astuce qui va nous être bien utile pendant le voyage et au retour :

Hippychick Dream Tubes – Barrière de Lit Gonflable feuille de réserve – 90 x 195 x 25cm jupe et 17cm gardes élevés

Pas plus gros qu’une serviette de bain donc très facile à transporter, le drap est inclut et il suffit juste de l’adapter sur un lit une place.

Le deuxième bémol concernant le sommeil est la variation de température pendant notre séjour (40°C à Las Vegas, 0°C à Yellowstone) et que Môsieur Bébé veut absolument dormir en gigoteuse. Il nous faut donc une turbulette grand froid et une grand chaud.

Pour la grand froid nous avons opté pour le duvet Quechua pour bébé, même si nous sommes un peu déçu car aucun vendeur n’a pu nous renseigner sur la température de confort, ce duvet assez épais possède une capuche et est transportable dans une petite housse pour le prix d’une turbulette de base. En espérant qu’il sera assez chaud pour Yellowstone…

Pour la gigoteuse spécial canicule (Tog 0.5 à 1), nous allons opter pour la duvette été de chez Oxybul. Elle semble très légère et surtout, il y a possibilité de l’ouvrir de tous les côtés.

On vous fera un retour sur ces équipements quand on sera sur place, en attendant on commence nos bagages !

Turbulences à 30 000 pieds

Mon problème dans la vie c’est que j’aime bien voyager…mais que j’ai peur de l’avion, on m’a donc offert pour mes 30ans un stage anti-stress à l’aéroport de Grenoble (stage dispensé par la société Aeralp) afin de soigner cette petite phobie. Petit récit de la journée…
…Cadre plutôt sympa puisque mon instructeur est ancien pilote de ligne et formateur de pilotes de ligne aujourd’hui et que, puisque c’est un stage anti-stress, il a sorti le gros bi-moteur qui est l’avion qui se rapproche le plus des avions de ligne et sur lesquels les futurs pilotes sont formés… oui un pilote de ligne ne pilote jamais un avion de ligne avant d’avoir des passagers à l’arrière et 95% de la formation se fait sur simulateur !!!
Le stage anti-stress dure 3h : 1h de discussion et de bases du pilotage, 30 min de briefing autour et dans l’avion pour dompter la bête, 45 min de manœuvres au sol puisque qu’il n’y a qu’une piste à l’aéroport de Grenoble et qu’il faut donc se rajouter au trafic international et enfin 45 min en vol.
L’instructeur a fait le premier décollage seul direction lac de Paladru, une fois en croisière il m’a donné le manche en ligne droite (très compliqué de maintenir un avion droit alors qu’il peut se déplacer selon trois axes), demi-tour au dessus du lac (pareil, très compliqué sachant que le plus gros engin que j’ai jamais piloté jusque là est une Twingo), il m’a ensuite aligné l’avion sur la piste et m’a redonné le manche pour « essayer de viser la piste » (je savais bien que ma trigo de collège me servirait un jour), il a repris le manche trois secondes juste avant de toucher et me l’a rendu pour faire un « tour de piste » (décollage – tour – atterrissage) et là je dois dire que j’étais un peu seul au monde parce que faire décoller un avion lui faire faire un demi tour et le reposer bah c’est TRÈS DUR et quand la tour de contrôle te dit de te bouger parce que y’a un Airbus A320 devant et un derrière et ben tu fais pas ton malin du tout du tout. D’autant qu’on dirait pas mais ça avance à 320km/h ces petites choses et que t’as pas trop le temps de réfléchir en vol ! En bref c’était assez énorme à faire et les sensations sont plutôt excellentes même si j’avais l’impression de m’être fait passer dessus par un bus après seulement 45 min en l’air.

Ah oui, je précise quand même qu’après tout ça j’ai bien compris que c’était vraiment très compliqué de « conduire » un avion et que (d’après mon instructeur) les pilotes sont de moins en moins bien formés (pour des raisons économiques principalement) donc NON, je ne suis pas vraiment moins stressé, mais j’ai passé une superbe journée en revanche!

Pour ceux qui seraient encore sereins avec l’avion je vous propose une petite liste de chefs d’œuvres qui devrait vous faire changer d’avis.
Autrement pour les plus téméraires y’a ça !
>
Bonnes Vacances !

Entrainements

Petite session d’entrainement à la rando avec sac à dos et petit colis de 12Kg aux cascades de Jacob-Bellecombette (45 min). 
Prochaine session : 1h30, le but étant d’arriver à 8h pour faire notre rando de Havasu Falls… pas gagné.

Excel + Pedro = Coeur

J’aime faire de l’Excel et Excel me le rend bien !

En temps normal on est pas du genre à partir sans avoir bien tout préparé, mais quand on se décide un an à l’avance ça me laisse beaucoup trop de temps pour tout organiser sous Excel : Budget, Itinéraire, Visites, Road book, levé du soleil, températures, nombre de kilomètres,…………

Le budget

 

L’Itinéraire

 

Le Roadbook

 

Les distances

En dehors de la blague, si certains sont intéressés pour que je leur transmette les fichiers pour un futur voyage ça sera avec plaisir !

Le formulaire ESTA

Le formulaire ESTA est une formalité indispensable pour pouvoir rentrer au Etats-Unis, elle est également payante : 14$ par personne.

Ouf!

Pour moi c’est bon, reste à savoir si le reste de la tribu va pouvoir suivre, mais j’avoue qu’on transpire un peu devant les questions sur les maladies mentales, transmissibles ou autres rapts d’enfants.

Passeports : Check !

86 cm 🙂

On s’équipe pour le voyage

Saluons l’arrivée de notre nouveau compagnon de route, un netbook Sony Vaio qui va nous permettre de communiquer avec nos familles pendant le voyage.

Accessoirement, il nous permettra de stocker et trier nos photos, chercher les numéros des campings, modifier notre itinéraire mais aussi à communiquer grâce à la web cam intégrée.

Bref, un beau cadeau de la part de mon homme, le meilleur des compagnons de route depuis 7 ans et demi 😉

Départ dans 10 mois !

Mais non on est pas en avance !
Le cafard d’automne nous pousse à nous investir un peu plus dans notre projet.
Au programme du week-end : 
     – des sessions eBay pour l’argent de poche du voyage 
     – du débarras pour y voir plus clair dans l’appartement
     – des cartons pour préparer notre déménagement de ce printemps.
Car oui le voyage sera accompagné de chamboulements majeurs, notamment la mise en location de notre appart Lyonnais et un déménagement sur Chambéry !
Le RV Mickey ou comment faire de la propagande auprès de son fiston de 2 ans !

Présentation de notre future maison : le RV C 25

Ce post est plus que d’actualité puisque nous avons réservé notre camping-car hier soir. Nous avons donc opté pour un C-25 que nous baptiserons Hervé le RV.

Première règle, il ne faut pas tenir compte du nombre de couchages. En effet, sur le papier on est sensé pouvoir vivre à 4 adultes et un enfant…Mais bon c’est un peu comme la blague du « combien on peut mettre d’italiens dans une fiat 500 ? » ; le but étant de cohabiter sans trop de grabuge, ce format nous semble approprié.
Voici comment se présente l’habitacle du C25 en mode Jour et Nuit :

Voici quelques photos de l’intérieur, surement très bien prises car cela semble immense :

 La cuisine


Le dining room avec la station de pilotage au bout

Le lit matrimonial

Et enfin : l’engin vu de l’extérieur

 

A priori, le C25 se conduit très bien, Pedro vous le confirmera (ou pas) le 2 septembre 🙂

Il est également très bien équipé : batterie de cuisine, frigo, micro-onde, four, eau courante…et on peut même rajouter des kits personnels (oreillers, sacs de couchages, serviettes).

Il faut également savoir que ce genre de véhicule consomme beaucoup d’essence (20 à 25 L/100 miles ou kilomètres…on ne sait pas mais ça fait beaucoup).

J – 365 ?

Si nous confirmons bien notre départ pour Septembre 2011, nous sommes à 1 an tout rond du départ !