Journal de bord : Et on repart vers l’Ouest !

DSC_0077-(2)

Après une grosse quinzaine de jours en direction de l’Est depuis San Francisco nous voilà à Moab [Mo-ab] et commençons à partir de maintenant notre retour à l’ouest.

La route de Monuement Valley à Moab nous a d’abord révélé des paysages magnifiques, on avait vraiment l’impression d’être au sein d’un parc avec des buttes et des mesas de tous les côtés .

La bonne suprise a été de trouver sur notre route le village historique de Bluff. Ce village de pionniers reconstitué permet de se replonger dans le quotidien des familles qui se sont installées dans cette bourgade. Chaque famille a une cabane meublée avec du mobilier de leurs ancêtres. On peut également se déguiser en pionnier et rider des calèches. C’est vraiment une halte très fun pour les petits qui sont repartis avec un pistolet en bois fabriqués par les retraités qui gèrent l’association. Toute la visite est gratuite et fonctionne aux tips donc aucune raison de s’en priver. Leur site Internet si vous voulez en savoir plus : Bluff Fort Historic Site

bluff

Nous sommes donc arrivé samedi soir sur Moab et là, big problème ! Cette ville est blindée de monde le week-end et nous n’avions rien reservés. Heureusement une famille d’Israeliens avec qui nous avons sympathisé au Canyon de Chelly nous a envoyé un message pour nous dire qu’ils avaient trouvé une place dans un camping et qu’il en restait quelques unes. Sans ça nous aurions tourné quelques heures de camping en camping.

Cet afflux de touristes ne nous a pas découragé pour aller manger les meilleurs Ribs du monde (Pedro certified) à la Moab Brewerie où nous avions diné il y a 8 ans. Les souvenirs n’étaient pas trompeurs et nous nous sommes régalés du repas et de l’ambiance très STAPS avec canoés et parapentes pendues au plafond et barbus sur chaque table. Bref, du fun après une grosse journée de route.

Le lendemain direction Canyonland où nous avons pu faire une chouette balade jusqu’à Mesa Arch : la fenêtre sur le Colorado. Un endroit très impressionnant et peu sécurisé donc autant dire qu’Hugo a visiter sur notre dos. Quelques points de vues sympas à Canyonland mais attention le parc est très grand et il faut quasiment 45 mn de route (très belle) de Moab au visitor center.

Petite visite de Dead Horse point state park où la vue est magnifique également et d’où on peut admirer les bassins de potasses bleus au milieu du désert rouge. Ce jour là ils étaient plutôt gris mais la vue est quand même saisissante.

deadhorse

Après cette bonne grosse journée une visite de Moab Downtown et de ces petites boutiques dont la fameuse boutique qui vend des tee-shirt teints à la poussière du canyon (Red Dust) ! Moab est vraiment une ville spéciale très axée randos mais aussi sports mécaniques : buggys, Jeeps sont prédominants mais même si ce n’est pas notre truc ça fait plaisir de voir une ville qui bouge un peu.

Maintenant, c’est l’heure de la fameuse et croustillante « anecdote de Julie » :  « Comme souvent lorsque nous restons deux jours dans un camping, j’en profite pour faire une machine. Les seches-linges étant aléatoire j’ai étendu mon linge dehors pour la nuit. Pedro me réveille en pleine nuit en me disant qu’il pleut. Je descends en trombe du lit et en ouvrant la porte je me prends l’équivalent d’un seau d’eau dans la tête, c’est une vrai tempête ! Je récupère mon linge complétement trempé je rentre en hâte dégoulinante et je m’aperçois que c’est ce foutu arrosage automatique que j’ai pris en pleine poire ! Je peux vous garantir que ça m’a bien mis en rogne sur le moment 🙂 »

Nous repartons le lendemain pour Capitol Reef. Pause déjeuner à la Goblin Valley State park, découverte qui nous a fait passer un vrai moment fun et délirant avec les enfants. En effet contrairement à la plupart des parcs que nous avons visités il n’y a aucune obligation à rester sur les sentiers et pas de danger de chutes de falaises. Du coup les petits goblin1s’en sont donnés à coeur joie, se cachant, escaladant et parlant avec ces pierres Goblins. On a vraiment bien rigolé dans ce parc qui vaut le détour pour seulement 13 $ la visite.

L’arrivée sur Capitol Reef a été plus délicate car comme nous avons trainés et nous sommes arrivés trop tard pour avoir une place au camping de Fruita. Nous avons donc du tirer jusqu’à Torrey pour revenir sur nos pas pour visiter le lendemain.

goblin2

Etant donné le temps plutôt frisquet et nuageux de mercredi, on ne peut pas dire que nous ayons pu profier de Capitol Reef à sa juste valeur. Nous avons pu faire deux petites promenades menant à des points de vue (Gosseneck et Sunset) assez impressionnant mais n’ayant pas le charme d’autres parc que nous avions vus.

Maintenant direction Bryce Canyon et Zion…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *