Journal de Bord : La côte de l’Oregon

cannon
Après cinq jours à parcourir la côte de l’Oregon, on peut dire que nous en avons pris plein les yeux ! Tout d’abord devant Cannon Beach qui nous est apparu avec un grand soleil et une petite brume autour du fameux Haystack Rock. Une vision assez magique qui nous a retenu deux jours sur cette simple plage. Lundi, nous avons repris la route le long de la côte et sommes passés jeter un oeil aux Three Capes Loops où nous avons pu nous garer et déjeuner au raz des vagues sur la plage. Nous avons ensuite atterri, un peu par hasard au Beverly Beach State Park, et là encore une très bonne surprise : une épaisse forêt de pins géants, d’énormes fougères et une rivière à saumons donnant droit sur le Pacifique. Du coup une nuit au calme et un trail dans cette forêt luxuriante de bon matin pour nous redonner du courage pour la suite de l’aventure.
Nous avons fini cette partie du parcours par la route côtière, non sans peine car les bourrasques de vent et une route un peu pourrie ont eut raison de nos placards et un pot de sauce tomate de un gallon (standard local) et un de vinaigre balsamique dans nos 15m² d’espace de vie ! Gros carnage !
Faute de trace de baleine pour le moment, nous avons décidé d’aller visiter les Sea Lion Caves (plus grande grotte aux phoques au monde) et à l’arrivée, nous voyons que sur la caméra de surveillance qui filme la grotte, il n’y en a aucun.
Julie : « Pourquoi les phoques ne sont pas là ? »
La dame : « Ils sont tous allés manger. »
Julie : « Ah super on va attendre, et ils reviennent quand ? »
La dame : « En novembre ou décembre… »
Bref, pas facile d’observer la faune sous-marine du coin à notre période, il faudra revenir cet hiver, dommage, mais pour remonter le moral des troupes direction Florence pour un resto bien mérité. A première vue le lieu fait un peu désertique et abandonné mais l’odeur de fish & chips a tôt fait de nous attirer dans ses filets (blague de pêcheur). Après ces quelques jours iodés et humides, nous repartons en direction de la Californie, très contents de cette semaine en Oregon et de nous être lancé à travers l’Idaho pour arriver ici.

2 Responses to Journal de Bord : La côte de l’Oregon

  1. Soraia dit :

    Suuuper!
    J'adore suivre votre périble, que du bonheur 🙂
    Cela me donne autant plus envie d'être en août 2012 🙂
    Vous faites pas que les parcs nationaux à ce que je vois alors? Mais est-ce que c'était votre base de voyage?

  2. Julie dit :

    Nous avons fait pas mal de National Parks de L'Utah, de la Californie ainsi qu'une partie du Grand Canyon lors de notre voyage en 2008. On pensait en refaire une grosse partie mais en cours de route on a eu envie de voir autre chose 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *