Journal de bord : de Lyon à San Francisco

Notre A380 à l'aéroport de San Francisco

Nous voilà arrivés à San Francisco après près de 22h de voyage. Cette fois pas de grosses embuches, toutes les valises sont là, l’A380 n’a pas fini dans le grillage d’Heathrow, un mec des douanes Américaines nous à fait passer devant tout le monde grâce à Hugo (ce qui nous à fait gagner une grosse heure d’attente à l’arrivée) et la navette de l’hôtel nous a bien récupérés comme prévu.

IMG_1016

Notre suite royale

 

Certes notre avion s’est engagé sur la piste à Londres avant de faire demi tour pour déposer un passager malade, puis il a fallu vider l’avion pour sortir sa valise, puis refaire le plein d’essence pour pouvoir rattraper le retard sur le chemin, puis refaire la queue jusqu’à la piste… bref plus de deux heures à attendre dans l’avion pour finalement une petite heure de retard de l’autre coté.

Autrement le vol s’est bien passé, parfait pour Milan qui a regardé des films et joué à des jeux vidéos (merci l’A380 !) plus compliqué pour Hugo qui « voulait sortir dehors » après 3 ou 4h de vol et alors qu’il en restait au moins 6 ! Pedro, flippé en avion a été bien sage, surtout après 2 fioles de rouge et une petite vodka (merci Choul, effectivement la pochtronnade est gratuite en avion !).

Il a fait de belles crises de nerfs entre la fatigue et la longueur du vol (Hugo hein, pas Pedro !) et chaque hôtesse et steward y est allé de son conseil gentil (souvent à base de donner lui un truc sucré à manger), bref on a quand même été les boulets du vol (après le monsieur qui a retardé tout le monde de 2 heures 🙂

IMG_1017

Le p’tit dej’ des champions… et des gros

Dans l’ensemble impressionnés par l’organisation de l’aéroport d’Heathrow, où une personne à chaque bifurcation accueille et oriente à chaque fois que quelqu’un lève les yeux. C’est marrant comme quand on remplace les panneaux par de vraies personnes, ça fonctionne beaucoup mieux. De notre côté après 3 voyages aux US on commence à être rodés, moins stressés et plus philosophes sur cette partie de voyage pas toujours fun.

Après une courte nuit nécessaire (tout le monde réveillé à 6h du mat), nous avons pu prendre un bon petit dej de Ricains à l’hôtel (saucisses, gaufres, oeufs brouillés, pastèque, bagels,…) Nous voilà donc à peu près en forme pour la suite du road-trip.

Dans l’ensemble on peut dire que le voyage aller s’est passé bien mieux que la dernière fois, plus qu’à récupérer notre camping-car ce midi et c’est parti ! !!

 

6 Responses to Journal de bord : de Lyon à San Francisco

  1. Artmaniak dit :

    Plus qu’a faire connaissance avec RV des states et on the road again !

  2. Ann dit :

    Cool de savoir que vous êtes bien arrivés ! On ne manquera pas de vous suivre pendant ce mois d’aventure a 4 !

    • Julie dit :

      Oui bien arrivés et presque recallé niveau Jet Lag. Les enfants s’endorment super bien vers 20h30 heure locale ce qui est rarement le cas à la maison 🙂

  3. Flo dit :

    Contente de voir que vous êtes lancés sur la route !
    Trop fort les baleines et la freshfood ;-).

    • Julie dit :

      Coucou Flo, oui les baleines c’était vraiment magique, un vrai rêve de gosse ! Et puis de les voir dans le respect, de les observer sans les déranger c’était encore plus cool. Pour la nourriture on s’en sort pas trop mal pour le moment mais on mange très peu car le décallage horaire fait qu’on a pas super faim. Par contre la bière de 19 h passe super bien 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *