Category Archives: Nos tests de camping-car

Camping-car en France et aux USA : notre comparatif

Après près de deux mois passés en camping-car sur les routes de l’ouest Américain (bientôt trois) et plus de quatre ans que nous sillonons les routes de France et d’Europe avec le notre, nous commençons à devenir des experts des vacances en camping-car. Alors, camping-car en France ou recreational vehicle (RV) aux USA, quelles différences ?

Tout d’abord la taille ! Là où un camping-car Français fera en moyenne entre 6 et 7 mètres, un RV aura un format plus « américain » ; comptez plutôt entre 8 et 10 mêtres pour un modèle « large » (comme au Starbucks, large c’est petit, extra-large c’est moyen, XXL extra big c’est moyen+,…). Les campings et routes américaines étant à l’échelle, aucun problème pour circuler avec ces dimensions, vous aurez même l’impression de conduire une Twingo sur certaines routes… ça ne sera plus le cas à la caisse de la station essence par contre ! Les moteurs outre-atlantique ne consomment pas moins que chez nous et le diesel existe peu ou pas. L’essence est par contre un peu moins chère mais cela dépend également du taux de change à la période où vous voyagerez là- bas. Les routes sont également quasiment toutes gratuites avec aucun péage.

camping-car road trip ouest américain

Chausson Flash 03 – Notre 1er camping-car

Hervé est heureux de vous annoncer la naissance de son fils Hervé Chausson Junior,
né à Chambéry le 24 Décembre 2011 à 10h58.
Hervé Chausson Jr. mesure 6m42 et pèse 3.5T.
Le papa et l’enfant se portent bien, le retour à la maison est prévu pour mi-février.

 

Après deux mois à sillonner les routes Américaines à bord de notre C25, nous avons craqué et nous sommes lancés dans l’achat de notre premier camping-car : un Chausson Flash 03. Camping-car avec capucine, monté sur un camion FORD 125CV, 6 places carte grise et 6 places nuit dont deux lits superposés à l’arrière pour les enfants.

 

Journal de Bord : Ma vie dedans Hervé le RV

Nous voilà donc à la découverte de notre tout nouveau mode de vie pour les 6 semaines à venir : Le camping-car (ou Recreational Vehicle ici, ou R.V., ou Motorhome, ou…).

 Nous qui pensions avoir un gros RV, il ressemble plutôt à une Twingo par rapport à ceux des locaux mais il faut reconnaître que c’est tout confort (surtout après des années de camping en tente) : Toilettes, douche, cuisine, frigo, table et banquettes, clim et chauffage, 165L d’eau embarqués, 3 jours d’autonomie,…
Bon il a fallu apprendre à nous en servir seuls puique nous avons eu en tout et pour tout 10min d’explications en Anglais avec le mec de Cruise America qui faisait une vanne à chaque fois qu’on posait une question. Mais ça va, à l’usage et avec un petit manuel c’est assez simple, facile à conduire malgré ses 3m sur 10m, et très pratique à connecter dans le camping (electricité, eau, évacuation).
Sur la photo de droite Julie a l’air concentrée mais en fait elle fait juste couler de l’eau depuis une bonbonne…
Niveau popote, on a le stricte nécessaire ce qui nous va très bien, 3 casseroles, une poêle et une passoire. On s’est quand même acheté une cafetière car le café lyophilisé pendant 6 semaines ça nous rappelle trop le boulot (cf : salut les cons qui bossent).Niveau nourriture on trouve à peu près tout à part du pain et du fromage (enfin on en trouve mais on manque de courage pour en manger). Les emplacements sont souvent équipés de barbecue(s) donc on ne devrait pas mourir de faim.Pour la douche c’est top également, sauf pour Milan qui est habitué au bain et qui a du mal à se faire au jet. En même temps étant donné qu’il passe son temps à jouer avec de la terre et du sable on ne lui laisse pas le choix.

A côté de son père, Le petit wingman vérifie que tout se passe bien et profite du paysage pendant que je bulle sur le canapé derrière lui.
On voit également en haut notre petit sarcophage lit qui ne laisse aucune place à l’acrobatie mais qui nous convient très bien. Au moins en cas de réveil en pleine nuit, tu te lèves et BIM tu te recouches dans de doux songes.
Pour finir, les routes sont bien agréables, on peut se faire de petites haltes photos sans trop de soucis et admirer l’immensité des paysages de l’Ouest américain. On se fait doubler par des poids lourds de trois à quatre remorques, par des picks-up et des Harleys et là on se dit que ça y est on est bien en Amérique !

 

Présentation de notre future maison : le RV C 25

Ce post est plus que d’actualité puisque nous avons réservé notre camping-car hier soir. Nous avons donc opté pour un C-25 que nous baptiserons Hervé le RV.

Première règle, il ne faut pas tenir compte du nombre de couchages. En effet, sur le papier on est sensé pouvoir vivre à 4 adultes et un enfant…Mais bon c’est un peu comme la blague du « combien on peut mettre d’italiens dans une fiat 500 ? » ; le but étant de cohabiter sans trop de grabuge, ce format nous semble approprié.
Voici comment se présente l’habitacle du C25 en mode Jour et Nuit :

Voici quelques photos de l’intérieur, surement très bien prises car cela semble immense :

 La cuisine


Le dining room avec la station de pilotage au bout

Le lit matrimonial

Et enfin : l’engin vu de l’extérieur

 

A priori, le C25 se conduit très bien, Pedro vous le confirmera (ou pas) le 2 septembre 🙂

Il est également très bien équipé : batterie de cuisine, frigo, micro-onde, four, eau courante…et on peut même rajouter des kits personnels (oreillers, sacs de couchages, serviettes).

Il faut également savoir que ce genre de véhicule consomme beaucoup d’essence (20 à 25 L/100 miles ou kilomètres…on ne sait pas mais ça fait beaucoup).